VOILA LA FEMME

Les Noces (1923)
Chorégraphie Bronislava Nijinska 
Dramaturgie chorégraphique Dominique Brun 
Musique Igor Stravinski 

Avec Roméo Agid, Caroline Baudouin, Marine Beelen, Zoé Bleher, Garance Bréhaudat, Florent Brun, Joao Fernando Cabral, Lou Cantor, Clarisse Chanel, Massimo Fusco, Maxime Guillon, Roi-Sans-Sac, Anne Laurent, Clément Lecigne, Corentin Le Flohic, Marie Orts, Laurie Peschier-Pimont, Maud Pizon, Mathilde Rance, Lucas Real, Julie Salgues, Jonathan Schatz et Lina Schlageter

Un Bolero (1928)
Chorégraphie Dominique Brun, François Chaignaud
Musique Robin Melchior, arrangement pour chœur et petit ensemble du Bolero de Maurice Ravel

Avec François Chaignaud

Conception Dominique Brun
Avec l’ensemble vocal Aedes et 5 musiciens de l’orchestre Les Siècles  
Direction musicale Matthieu Romano

Restée dans l’ombre de son frère, Vaslav Nijinsky, Brosnislava Nijinska (1891-1972) est pourtant une figure importante de la danse du XXe siècle. Avec la chorégraphe Dominique Brun, Les Siècles s’attèlent à la reconstitution de ses chorégraphies originales dans Noces de Stravinsky et le Boléro de Ravel.

Membre des Ballets russes (elle participe à la création de Petrouchka), Brosnislava Nijinska est appelée par son fondateur Serge de Diaghilev à diriger la compagnie en 1921. On lui doit la chorégraphie d’une des partitions les plus singulières de Stravinski, ces minérales et obsessionnelles Noces, créées en 1923 au théâtre de la Gaîté lyrique à Paris. Ces dernières sont des « scènes chorégraphies russes avec chant et musique », composées par Stravinsky entre 1914 et 1917 lorsqu’il se réfugia en Suisse, faisant face à la disette culturelle imposée par la période de guerre. Stravinsky achève la composition des Noces seulement six ans plus tard, en s’ancrant sur un instrument qui devient l’emblème de ce cheminement : le cymbalum.

A la vision liturgique et païenne de Stravinsky, la chorégraphe Nijinska y oppose un drame austère et dépouillé. Sa chorégraphie reprend l’esthétique du mariage comme un acte sacrificiel dans lequel il n’y a aucune place pour l’amour.

Les Noces seront complétées par le fameux Boléro de Maurice Ravel. Commandé par Ida Rubinstein, amie du musicien, cette œuvre au caractère espagnol -le boléro est une danse traditionnelle andalouse- est basée sur un crescendo orchestral ininterrompu et un rythme en ostinato joué par la caisse claire. Il est ici proposé dans la même instrumentation que celle des Noces : un harmonium, un pianola, deux cymbalums, percussions, chœur. Ces sonorités seront enrichies, multipliées par l’utilisation de l’électronique. Prenant le prétexte d’un hommage à Johann Strauss, ce « poème chorégraphique » dépeint l’écroulement d’un monde ; il s’achève de manière apocalyptique.

Date

19 Nov 2020
LE HAVRE, Le Volcan

Lieu

LE HAVRE, Le Volcan
8 place Oscar Niemeyer, 76600 Le Havre

Prochain Événement

Menu