BICENTENAIRE FRANCK

Programme

César FRANCK (1822 – 1890)
Le Chasseur maudit
Variations symphoniques
Symphonie en ré

Claude DEBUSSY (1862 – 1917)
La Mer

Distribution

Bertrand Chamayou, piano
Orchestre Les Siècles
François-Xavier Roth, direction

 

A l’occasion du bicentenaire César Franck, Les Siècles invitent Bertrand Chamayou pour interpréter certaines des plus belles pages orchestrales du compositeur et organiste franco-belge, mises en perspective avec la célèbre Mer de Debussy.

Souvent oublié des salles de concert, César Franck est pourtant l’un des plus grands représentants du romantisme français, de ceux qui ont accepté de tourner leurs regards et de puiser leurs inspirations outre-Rhin. Surnommé le « pater seraphicus » par ses élèves, il aura été d’une influence des plus importantes durant la seconde moitié du XIXe siècle.

Le Chasseur maudit, poème symphonique composé en 1883 s’inspire de la ballade Le Chasseur sauvage du poète allemand Gottfried August Bürger, représentant du courant Sturm und Drang. L’œuvre est créée le 31 mars 1883 salle Érard à Paris sous la direction d’Édouard Colonne. Son succès immédiat vaut à César Franck l’une des rares ovations de sa carrière.

Les Variations symphoniques pour piano et orchestre, œuvre ayant vocation à renouveler le genre concertant, furent créées en 1886 et dédiées au grand pianiste Louis Diémer, après que Franck l’eut entendu interpréter ses Djinns l’année précédente lors d’un concert à la Société nationale de musique. Alfred Cortot, élève du dédicataire Louis Diémer décrivait la forme de l’œuvre comme « trois états poétiques différents ». Vingt ans plus tard, Debussy marchait dans ses pas pour la composition de sa Mer, une de ses pages les plus connues, composée de trois « esquisses symphoniques », soit autant de variations impressionnistes sur le thème maritime.

Le programme s’achèvera sur l’œuvre la plus jouée de César Franck : la Symphonie en ré mineur, unique symphonie du compositeur et dédiée à un de ses plus célèbres élèves, Henri Duparc. Œuvre novatrice et polémique, elle mêle notamment les formes symphoniques allemande et française. Le sentiment antiallemand consécutif à la guerre franco-prussienne de 1871 conduisit à l’impossibilité pour César Franck de faire jouer son œuvre par la Société nationale de musique. La création fut donc effectuée par l’Orchestre du Conservatoire de Paris, où César Franck enseignait.

Interprétation sur instruments français de 1860

Date

12 Juin 2022

Heure

20 h 00 min

Lieu

Printemps des Arts
PRAGUE
Catégorie

Prochain Événement

Menu