STRAVINSKY, LE ROSSIGNOL / POULENC, LES MAMELLES DE TIRÉSIAS

Les Siècles
Ensemble Aedes
François-Xavier Roth, direction
Olivier Py, mise en scène
Pierre-André Weitz, décors et costumes
Bertrand Killy, lumières

IGOR STRAVINSKY (1882-1971)
Le Rossignol

Sabine Devieilhe – Le Rossignol
Cyrille Dubois – Le Pêcheur / Un émissaire japonais
Chantal Santon Jeffery – La Cuisinière
Laurent Naouri – Le Chambellan
Victor Sicard – Le Bonze
Rodolphe Briand – Un émissaire japonais
Francesco Salvadori – Un émissaire japonais
Jean-Sébastien Bou – L’Empereur de Chine
Lucile Richardot – La Mort

Interprétation sur instruments français du début du XXème siècle.

Francis Poulenc (1899-1963)
Les Mamelles de Tirésias

Sabine Devieilhe – Thérèse-Tirésias / La Carto- mancienne
Laurent Naouri – Le Directeur de théâtre
Jean-Sébastien Bou – Le mari de Thérèse
Victor Sicard – Le Gendarme
Cyrille Dubois – Le Journaliste parisien / Monsieur Lacouf
Rodolphe Briand – Le Fils / Une grosse dame
Chantal Santon Jeffery – Une dame élégante
Lucile Richardot – La Marchande de journaux
Francesco Salvadori – Monsieur Presto

Interprétation sur instruments français du milieu du XXème siècle.

François-Xavier Roth, Olivier Py et Pierre-André Weitz réunissent pour ce diptyque Poulenc / Stravinsky une brillante équipe de solistes français avec notamment Sabine Devieilhe, Cyrille Dubois, Laurent Naouri, Jean-Sébastien Bou, accompagnés des Siècles sur instruments historiques.
Les Mamelles de Tirésias de Poulenc trouvent leur inspiration dans le drame éponyme d’Apollinaire créé en 1917, soit trois ans après Le Rossignol de Stravinsky. Si l’ouvrage de Stravinsky présente certaines disparités stylistiques liées au temps de sa maturation de 1908 à 1914, elle reste empreinte de l’esprit de son maître Rimski-Korsakov et tout particulièrement de celui du Coq d’or. Poulenc prit lui aussi son temps pour peaufiner l’adaptation de la pièce d’Apollinaire (l’un des poètes préférés du musicien) qui dura pendant toute la période du second conflit mondial. Le musicien y prend un malin plaisir à pasticher différentes formes lyriques et y intègre certains rythmes modernes comme le jazz. Les deux ouvrages interrogent à leur manière le thème de l’apparence et des pouvoirs que cela confère, entre l’oiseau mélodieux et son double mécanique chez Stravinsky et entre l’homme et la femme chez Poulenc. Sous son aspect de pochade surréaliste, Les Mamelles apparaissent comme un véritable brûlot social et même sociétal interrogeant non sans humour et cynisme la place et le rôle de la femme. Une question qui reste diablement d’actualité.

© Texte Théâtre des Champs-Élysées

Crédit photo : Sabine Devieilhe – Piergab pour Erato

Date

13 Mar 2023

Heure

19 h 30 min
PARIS, Théâtre des Champs-Elysées

Lieu

PARIS, Théâtre des Champs-Elysées
15 Avenue Montaigne, 75008 Paris
Menu